Littérature contemporaine

Le Joueur de billes, Cecelia Ahern

CVT_Le-joueur-de-billes_7900

Quatrième de couverture :

Lorsque Sabrina Boggs tombe par hasard sur une mystérieuse collection de billes ayant appartenu à son père, elle réalise soudain qu’elle ne sait rien de l’homme avec qui elle a grandi. Et cet homme dont la mémoire part à la dérive ne peut pas l’aider : il a lui-même oublié qui il était.

Sabrina ne dispose que de vingt-quatre heures pour déterrer les secrets de l’homme qu’elle croyait connaître. Une journée à exhumer des souvenirs, des histoires et des gens dont elle ignorait l’existence. Une journée qui va la changer, elle et les siens, à jamais.

Mon humble avis :

Je n’avais jamais lu de romans de cette auteure. Le résumé de celui-ci m’a attirée et j’ai eu raison de sauter le pas.

L’histoire se passe à deux époques différentes, entrelaçant les propos de Sabrina et ceux de Fergus, son père. Le récit est construit de telle sorte que certains chapitres sont consacrés à Fergus, adolescent ou aujourd’hui et les autres chapitres concernent Sabrine. J’ai trouvé original d’avoir des bribes du passé de Fergus lorsqu’il était soit adolescent, soit âgé. C’était étrange d’avoir, d’un côté, Sabrina adulte et elle-même maman, et de l’autre côté, Fergus, alors qu’il était bien plus jeune qu’elle et cette manière de procéder m’a vraiment conquise.

Le Joueur de billes est une magnifique histoire d’amour entre une fille et son père. Sabrina est prête à remuer des montagnes pour rendre à son père ce qui a été un des plus grands bonheurs de sa vie, même s’il le cachait. On ressent l’empressement que peut éprouver Sabrina sachant que Fergus perd peu à peu la mémoire. Cette collection de billes permet à une fille d’apprendre à connaître son père et j’imagine que, pour elle, ce fut très difficile de se rendre compte qu’elle le connaissait si peu. Son empressement se comprend d’autant plus.

Étant enfant, j’ai joué aux billes mais je ne les voyais que comme des objets de jeu sans trop d’importance. Le Joueur de billes me les a fait voir autrement. Je comprends cette passion de Fergus, d’autant plus que les billes l’ont beaucoup aidé dans des situations difficiles. On peut même dire que ce sont elles qui lui ont permis de s’en sortir, parfois.

Fergus est touchant. Sabrina, même si c’est un personnage sympathique, m’a un peu agacée. On sent qu’elle n’est pas heureuse mais elle ne semble rien faire pour essayer de changer certaines choses et elle passe pas mal de temps à se plaindre. Cependant, j’ai beaucoup aimé voir leur relation à tous les deux ainsi que son évolution.

Le Joueur de billes est un roman touchant et la plume de Cecelia Ahern est très agréable. Je pense que je lirai d’autres romans de cette auteure.

Je remercie les éditions Bragelonne et NetGalley pour ce service presse.

Publicités

Un commentaire sur “Le Joueur de billes, Cecelia Ahern

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s